Ecriture (tiret) Livres | (re)trouver le plaisir d'écrire, intéresser un éditeur

Bientôt un robot pour écrire un roman

par | 12 commentaires

Ce que vous allez apprendre dans cet article :

  • L’état des recherches en écriture robotique
  • Aiguiser un brin votre esprit critique…

« Écrire un roman va bientôt prendre un autre visage ; il semble bien que la littérature se trouve au seuil d’une nouvelle ère » explique James Dahl, responsable du projet Logos à l’université du Massachusetts (MIT). Les liseuses, le livre numérique ? Le Pr Dahl les balaye d’un geste. Plusieurs percées récentes, en effet, dans le domaine des processeurs (5 Ghz) ou de l’intelligence artificielle, relancent le projet Logos, qui vivotait depuis une dizaine d’années.

Programmer une machine moche pour ecrire un roman à sa place? Bientôt une réalité...

Logos : pour le style, il ne craint personne, mais pour le dandysme, il repassera…

Logos sait écrire un roman érotique !

Techniquement, l’appareil n’a pas encore l’élégance d’un iPad ou d’une Smart Forfour. Et pourtant, le prototype Logos en a sous la pédale ! Jugez plutôt :

  • 20 styles d’écrivains prédéfinis
  • 6 grands genres préprogrammés (roman sentimental, space opera, fantasy, roman de gare, conte érotique et même, excusez du peu, « Nouveau Roman »)
  • générateur de scénario à 3 sous-intrigues
  • dictionnaire de 100000 mots
  • 3 leviers d’action en temps réel : « fighting », « crying » et « love »

Les derniers essais avec le prototype Logos ont été diversement concluants, mais le Pr Dahl estime que « ce que la machine produit devient tout à fait publiable. Nous avons d’ailleurs déjà lancé, sous une fausse identité d’écrivain, quelques romans dans les librairies. Et je dois dire que question ventes, nos écrivains virtuels se débrouillent pas trop mal… »

Le robot à écrire un roman : un marché en or

RWR 64 « Droïde », le robot à écrire un roman : un marché en or

L’intérêt de remplacer de vrais écrivains par des machines automatisées ? « L’écrivain électronique, confie Susanna Zerty, chargée de la programmation dans l’équipe du MIT, est avant tout économique. Là où écrire un roman prenait parfois un an, deux, ans dix ans, avec le risque qu’il ne soit jamais terminé, Logos peut vous ficeler un texte honorable en une semaine de calculs. Nous espérons d’ailleurs, dans la version commerciale, ramener ce délai à quelques heures. Imaginez le gain de temps pour un écrivain ! Il pourra faire du sport, regarder la télé, trouver des partenaires sexuels, partir en voyage… Une libération totale ! Une révolution ! »

Un droïde qui se tait et qui écrit

Le Logos n’est d’ailleurs pas le seul « écrivain électronique » en cours de développement. L’Université de Pékin étudie son propre « auto-conteur », dont on sait encore peu de choses, et le Japon explore, de son côté, la voie du robot avec « Droïde », un humanoïde doré, en clin d’œil à la Guerre des Étoiles. Droïde sera capable, à terme, de rédiger des haïkus, des romans trash, et de dessiner des mangas. Il pourra en outre être personnalisé par son propriétaire ; un module logiciel permettra de l’emmener dans les salons du livre pour dédicacer ses propres ouvrages. On imagine encore mal l’allure des salons du livre de demain…

Une démarche qui inquiète quelques ronchons, américains, britanniques ou même français. Ainsi, explique Théo Blase [1] : « Les travaux du MIT sont de la pure connerie. Ils vont casser le marché ! Imaginez ce que ça donnera, si Logos est commercialisé un jour : n’importe qui pourra passer à la télé en prétendant avoir écrit un livre ! » Le collectif Rotten Fish étudie d’ores et déjà un moratoire européen sur les « machines à écrire » du XXIe siècle, avec toutes les fragilités géographiques que cela comporte.
La bataille pour le roman automatisé ne fait que commencer…


Et toi, organique internaute, comment accueilles-tu l’arrivée des premiers écrivains automatiques ? Comment as-tu réagi en apprenant leur existence ?

 

[1] prix du Vrai Roman 2011 et président français de l’association mondiale Rotten Fish, dédiée à la « lutte contre toute forme d’écriture assistée par la machine »

Inscrivez-vous

… et restez informé(e) des nouveaux contenus.



(Vous êtes actuellement 1,171 inscrits !)

Inscrivez-vous

… et restez informé(e) des nouveaux contenus.



(Vous êtes actuellement 1,171 inscrits !)

%d blogueurs aiment cette page :