Ecriture (tiret) Livres | (re)trouver le plaisir d'écrire, intéresser un éditeur

2 outils d’écriture collaborative

par | 5 commentaires

Ce que vous allez apprendre dans cet article :

  • Pourquoi anticiper le travail à plusieurs mains sur votre manuscrit
  • Utiliser les bulles-commentaires
  • Utiliser les corrections suivies

Vous maîtrisez Word pour votre usage interne ? c’est bien. Mais si vous voulez allez un peu plus loin dans la carrière d’écrivain, vous allez devoir apprendre quelques fonctions d’écriture collaborative.

Qu’il s’agisse de Word, de Pages, d’Open Office ou de Libre Office, vous maîtrisez à peu près votre logiciel de traitement de texte, l’équivalent moderne de la plume d’oie ou de la Remington…
Peut-être travaillez-vous avec un relecteur, un correcteur, voire un conseil éditorial tout ce qu’il y a de plus officiel ?
Ou encore, vous souhaitez vous préparer aux échanges, sur votre texte, avec un éditeur ?
Dans ce cas, il va vous falloir apprendre à manier deux fonctionnalités bien utiles : les commentaires et les corrections suivies.

L’écriture collaborative : définitions

Les commentaires sont de petites bulles qui s’insèrent au fil du texte et s’affichent dans la marge. Ils permettent d’insérer une remarque, une suggestion, un compliment, le tout sans altérer le texte lui-même. Les commentaires sont identifiés, et peuvent ainsi se répondre, se contredire et se compléter. Celui qui est décisionnaire sur le texte peut, l’un après l’autre, les supprimer tout en appliquant ou non ce qui est suggéré.

La correction suivie, elle, est un mode de travail qui permet d’enregistrer toute intervention sur un texte, dans le cas où le correcteur n’est pas le décisionnaire. Le décisionnaire n’a plus qu’à reprendre les corrections, l’une après l’autre, pour les valider ou les rejeter, et générer ainsi un nouvel état du texte. Il est à noter que dans la plupart des logiciels de traitement de texte, la correction suivie est bancale : sous Word (à ma connaissance), lorsque le mode est activé, toute intervention sur le texte est considérée comme correction, y compris… l’insertion de commentaires ! Plutôt agaçant. Quant à Open Office, la mémoire de correction est un peu trop fine. Remplacer un mot par un autre est considéré comme deux corrections (une suppression, un ajout). Cela paraît anodin, mais sur un texte de 200 pages avec 10 modifications par page, cela devient vite fouillis. De plus, dans le logiciel open source, il n’est pas possible de lier un commentaire à un ensemble de caractères, mais seulement à un point dans le texte… Malgré cela, la correction suivie est un moyen simple et sûr de collaborer sur un même texte.

Ajouter un commentaire

Plutôt que de longs discours, voici quelques captures d’écran. J’ai utilisé des logiciels courants, à savoir Microsoft Word 2011 pour Mac, Libre Office (cousin de Neo Office et Open Office) et Apple Pages.

Ecriture collaborative : Word 2011

Word 2011 : les groupes de boutons « commentaire » et « suivi des modifications ».

 

Ecriture collaborative : Pages

Apple Pages : ajouter un commentaire.

 

Ecriture collaborative : Open Office

Libre Office (ou Neo Office, ou Open Office) : ajouter un commentaire.

Présentation des commentaires

 

Word 2011 2

Word 2011 : présentation des commentaires.

 

3pages

Pages : présentation des commentaires.

 

3lo

Libre Office : présentation des commentaires.

Supprimer le commentaire

Pour Word et Pages, il suffit de cocher sur la croix en haut à droite de la bulle-commentaire. Les bulles de Libre Office ont un petit menu déroulant intégré.

Word 2011 2b

word 2011 : supprimer un commentaire.

 

2lo

Libre Office : supprimer un commentaire.

Activer le suivi des corrections

Pour Word, il suffit de cliquer sur le switch (cf première capture ci-dessus). Pour les autres logiciels, il faut aller dans les menus :

4pages

Pages : activer le suivi des modifications.

 

4lo

Libre Office : activer le suivi des modifications.

Présentation des corrections suivies

 

Word 2011 3

Word 2011 : document avec commentaire et modification suivie.

 

5pages

Pages : document avec commentaire et modification suivie.

Accepter/refuser une correction

Pour Libre Office, il faut commencer par un clic droit sur la correction, ce qui fait apparaître le menu contextuel ci-dessous :

5lo

Libre Office : accepter ou refuser la modification.

Quant à Pages et Word 2011, là encore, le fonctionnement est plus qu’intuitif : il suffit de cliquer sur la croix en haut à droite de la bulle (pour rejeter la correction) ou sur la coche (pour la valider)…

Word 2011 3b

Word 2011 : accepter ou refuser la modification.

 


Et voilà, mon technophile internaute : tu es paré, à présent, pour le travail textuel à plusieurs mains ! As-tu déjà pratiqué ma chose ? Quelle est ton expérience ?

Inscrivez-vous

… et restez informé(e) des nouveaux contenus.



(Vous êtes actuellement 1,146 inscrits !)

Inscrivez-vous

… et restez informé(e) des nouveaux contenus.



(Vous êtes actuellement 1,146 inscrits !)

%d blogueurs aiment cette page :