Ecriture (tiret) Livres | (re)trouver le plaisir d'écrire, intéresser un éditeur

Image avec texte  :
4 outils visuels pour les écrivains

par | 12 commentaires

Ce que vous allez apprendre dans cet article :

  • Trouver des ressources visuelles
  • Accorder la bonne place aux ressources visuelles dans votre écriture
Texte seul ou image avec texte ? Parfois, le mot a besoin de l’image. Voici 4 outils visuels qui peuvent apporter un vrai plus à votre écriture. J’ai eu, il y a quelques temps, un échange avec un auteur qui faisait appel à moi pour du conseil en écriture. Quelque chose, dans sa démarche, m’a interpellé, et m’a rappelé des procédés semblables, vus chez d’autres écrivains : le recours à des supports visuels. De la carte du monde au reportage photo, du modèle 3D à l’illustration, le visuel peut vous aider dans votre écriture. S’appuyer sur l’image n’a rien de honteux, du moment que la démarche vous aide à aller plus loin. En rassemblant rapidement ce que j’ai vu et entendu, voici 4 pistes pour vous servir utilement de l’image. Peut-être en voyez-vous d’autres ? Montrez-moi ! (cet article peut se lire en duo avec mon autre billet sur une autre source d’inspiration des écrivains : la musique)

1. Galerie photo

L’outil de recherche d’images Google est devenu, avec les années, extrêmement puissant. Il vous permet de dénicher des images selon des critères assez fabuleux, comme la taille, la fraîcheur, la couleur dominante, le genre (dessin au trait, visage…) La seule limite, au fond, se trouve plutôt de votre côté : serez-vous capable de faire le tri, et d’organiser le résultat de vos recherches pour les utiliser, ensuite, intuitivement ?

Google Images, un outil surpuissant pour associer image avec texte

Google Images est ton ami

2. Portrait-robot

Vous cherchez des visages, mais vous ne trouvez pas votre bonheur sur Google Images ? Créez vous-même votre galerie de portraits ! Pour ce faire, vous pouvez utiliser la page Ultimate Flash Faces (inspirée du logiciel de police Faces). Créez les portraits-robots de tous vos personnages ; mieux : créez des portraits « vierges », et lorsque vous introduisez un nouveau personnage, piochez dans votre « banque de visages » pour lui donner, sur-le-champ, une personnalité.

illustr_art_visuels_2

Besoin de mettre un visage sur un nom avec Faces ?

Si vous écrivez dans le genre « superhéros » (et pourquoi pas ?), faites un tour du côté de HeroMachine… Il y avait aussi l’équivalent pour dessiner des rock-stars mais je ne retrouve plus le lien…

Image avec texte : un superhéros pour un super-roman...

Concurrencer Batman en 3 clics : le rêve de tout auteur de fanfic ?

Si vous préférez crayonner vous-même vos personnages, faites-le. Pour ma part, même si j’aime bien dessiner, je préfère ne pas me noyer dans cette tâche qui reste annexe dans l’écriture d’un roman. Le résultat est rarement satisfaisant, et il est plus pénible d’écrire sur une image ratée, que sur aucune image du tout. Ceci dit, vous connaissez peut-être quelqu’un qui a un bon coup de crayon, et pourrait vous portraiturer vos personnages ? Là aussi, soyez sûr qu’il saura bien comprendre ce que vous avez en tête…

3. Générateur géographique

Je vous ai déjà parlé de la création d’univers ? Si non, je le ferai un de ces jours ! En attendant, si vous avez absolument besoin d’une carte, vous pouvez utiliser un logiciel de génération aléatoire de terrain. Les résultats sont bien meilleurs que ce que vous pourrez imaginer avec un papier et un crayon : à moins d’être soi-même géographe, seul un logiciel pourra vous dessiner des terres, des fleuves, des montagnes avec un tracé crédible.

illustr_art_visuels_5

« Je suis le maître du monde ! »

J’avais relevé deux outils trèsintéressant : le magnifique « Jacmus Prime World building » (dont le développement semble arrêté) et le soft en ligne Donjon World Generator. Il fait un peu moins rêver, mais il est gratuit et propose toutes sortes d’options.

4. Modélisation 3D

illustr_art_visuels_6

Un complexe de bureaux vite conçu avec Metasequoia.

Enfin, vous aurez peut-être besoin d’évoquer des véhicules, des objets, des lieux ou des bâtiments. Pour cela, tournez-vous vers la modélisation 3D. Les outils les plus connus sont :

  • Sketchup (gratuit), très simple d’accès et très intuitif ; pour des tutoriaux sur la modélisation d’architecture, faites un tour sur le blog de Jean-Luc Clauss… Sketchup possède en outre une immense base publique de modèles existants.
  • Blender (gratuit, open source) ; très complexe, mais magistral.
  • et mon favori, Metasequoia (shareware) : l’idéal pour créer rapidement des objets simples. La communauté des modélistes papier utilise beaucoup Metasequoia. Je vous renvoie vers une salle du Forum en Papier, où de nombreux tutos sont disponibles pour apprendre à maîtriser la bête…

A noter que Blender, a priori, permet de modéliser aussi des paysages, c’est à dire des portions de relief ; fort utile si votre action se déroule dans un long canyon encaissé, par exemple…

illustr_art_visuels_7

Créer du relief avec Blender.

Conclusion : image avec texte, puis texte tout seul…

Pour conclure, je voudrais simplement faire une mise au point : l’écriture est affaire de mots. Vous n’êtes pas illustrateurs. Vos mots doivent, à la fin, se suffire à eux-mêmes. Sauf demande claire, toutes les images que vous pourrez utiliser dans le cadre de votre rédaction sont des images de travail ; pas question de harceler votre éditeur, un jour, pour qu’il s’en serve dans la couverture…

En tant qu’écrivain, utilisez l’image et… jetez-la !


Et toi, sinueux internaute ? Quelle place fais-tu à l’image dans tes pratiques d’écriture ?

Inscrivez-vous

… et restez informé(e) des nouveaux contenus.



(Vous êtes actuellement 1,171 inscrits !)

Inscrivez-vous

… et restez informé(e) des nouveaux contenus.



(Vous êtes actuellement 1,171 inscrits !)

%d blogueurs aiment cette page :